Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2020 6 26 /09 /septembre /2020 21:29

Coronavirus : douze points pour sortir de l’hypnose

 

 

1) Culpabilité et impunité des gouvernements contre innocence, surveillance et culpabilisation des populations

La crise du Coronavirus se caractérise depuis le début par une culpabilité et une impunité réelles des gouvernements et une criminalisation, une culpabilisation et des dommages économiques et psychologiques subis par la population.

C’est ce gouvernement et ceux qui l'ont précédé qui, depuis des années, ont détruit le système de santé (hôpitaux, maternités...), en mettant en danger les malades et les soignants, physiquement et psychologiquement, pour de l'argent. Ce sont les mêmes qui ont mis la planète à genoux, détruit les entreprises individuelles ou nationales, confié le monde aux banquiers et qui promeuvent un modèle suicidaire de société.

 

2) Corruption et incompétence des ministres et autorités de santé

Les ministres et autorités de santé du gouvernement Macron - Agnès Buzyn et son mari Yves Lévy - ont été mêlés depuis le début à des conflits d'intérêt financiers et des affaires de corruption entre l'Inserm, l’industrie pharmaceutique, le Ministère, les 11 vaccins obligatoires et les laboratoires. Ils ne possèdent pas les compétences ni l'éthique pour occuper de tels postes, pas plus que le Conseil Scientifique réuni autour du Coronavirus n’était composé des vrais experts français.

 

3) Culture en laboratoire des coronavirus à Wuhan contre pangolin et marché au poisson

Le Covid 19 est apparu officiellement en raison de la consommation par les humains du pangolin, animal sauvage, sur le marché de Wuhan, Chine, ville où se trouve un laboratoire mondialement connu où sont cultivés des coronavirus artificiels avec gènes de chauve-souris depuis le milieu des années 2010.

 

4) Diffamation et interdiction de l’hydroxychloroquine et de l’azitromicine du protocole du pr. Raoult

Les travaux chinois, et les résultats exceptionnels obtenus par le protocole du Professeur Raoult et son intervention intitulée "Covid, Fin de partie" auraient permis, dés le 18 mars, de juguler rapidement l'épidémie à moindre coût par l'Hydroxychloroquine, curieusement interdite en France dans les mois précédant le pandémie, et l'Azitromicine. Bien que parfaitement au courant, le gouvernement a "inexplicablement" refusé cette solution.

 

5) Menaces contre le Pr. Raoult, pots de vin des laboratoires Gilead et conflits d’intérêt à BFM

Des menaces de mort ont été proférées contre le Pr. Raoult par le CHU de Nantes qui a reçu plus de 500 000 euros entre autres de la part des laboratoires Gilead - déjà responsables avec les laboratoires Roche du Tamiflu et des dépenses inutiles et faramineuses contre la grippe H1N1 en 2009 - afin d’imposer le Remdesivir, antiviral jamais utilisé aux effets secondaires inconnus mais nécessairement lourds. Gilead possède d’importantes parts dans la chaîne privée BFM qui s’est distinguée par ses critiques incessantes contre l’Hydroxychloroquine. Une plainte est même déposée contre le Pr. Raoult alors que son protocole a sauvé des milliers de vie dans le monde.

 

6) Inutilité, nocivité et conséquences catastrophiques du confinement

Aucun épidémiologiste de renommée mondiale n'a jugé nécessaire le confinement mis en place après des prédictions mathématiques alarmantes du professeur anglais Ferguson, déjà coupable d'une telle erreur pour la grippe H1N1, prédictions invalidées par lui-même dés le lendemain. En revanche, les dépistages, l'isolement des personnes touchées ou des plus fragiles - et éventuellement les masques - prescrits par ces mêmes spécialistes ont été ignorés voire combattus par les "autorités" de santé citées plus haut. Aujourd’hui, les 30 000 morts du Covid ne dépassent pas ceux de la grippe annuelle classique nommée « Influenza ».

 

A lire absolument ou à regarder :

COVID : anatomie d’une crise sanitaire, l’analyse qui démystifie le discours officiel, de Jean-Dominique Michel, anthropologue de la santé, Editions HumenSciences, juin 2020

Y-a-t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise ? Covid-19 : L’union sacrée de l’incompétence et de l’arrogance, du Pr. Christian Perronne, Albin Michel, juin 2020

Les vidéo du Pr. Didier Raoult, dont son audition à l’assemblée nationale le 24 juin 2020 : https://www.youtube.com/watch?v=IzO9pjOELA0

 

 

 

7) Censures et sanctions contre la vérité scientifique et la liberté d’expression

Alors que le confinement faisait s’effondrer l'économie, malgré les aides publiques endettant plus endettant plus encore le pays, avec des conséquences physiques, psychologiques, sociale et de santé publique très importante à prévoir (dépendance ou abandon de l’état, incapacité à se soigner, isolement, perte de repères sociaux, dégradation du mode de vie et de la capacité de s’intégrer et d’agir individuellement et collectivement dans la société, tout en démultipliant l’utilisation, la puissance et la richesse des GAFA – Google, Apple, Facebook, Amazon) et que les libertés individuelles et collectives de la population étaient suspendues, avec des risques d'amendes lourdes et d'emprisonnement, les membres du gouvernement multipliaient les fausses informations, les contradictions, et laissaient mourir les personnes âgées dans les EHPAD en toute impunité. Entre 5000 (Pr. Raoult) et 20 000 morts (Pr Perrone) auraient pu être évités.

 

8) Obligation, inutilité et nocivité du port du masque

Une fois l'épidémie passée, et l'état d'urgence levé, on oblige au port des masques dont l'effet auto-intoxiquant sur le long terme est démontré, et on projette une seconde vague pourtant jamais observée. Depuis début juin, le nombre de personnes contaminées s’est élevé à 1000 à Marseille où on ne compte qu’un seul décès, une personne âgée avec des pathologies multiples où le rôle du Covid a été secondaire (Pr Raoult, 18 août 2020). Pourtant, on généralise le masque partout.

 

9)  Programme de recherche ruineux et voué à l’échec au profit des lobbies pharmaceutiques

On lance un programme de recherche au coût pharaonique pour un vaccin imposé au monde entier, hautement improbable concernant un virus mutant, avec des effets secondaires impossibles à évaluer, sachant que la vaccination entraîne une vulnérabilité accrue à d’autres agressions similaires, ainsi que l’a exprimé le Pr Raoult dans son audition devant l'Assemblée nationale en évoquant la dengue.

 

10) gestion du déconfinement par un cabinet privé ultralibéral liée à des services secrets étrangers

La gestion du déconfinement est assurée dès avril 2020 par la filiale française de Bain and Co., entreprise américaine spécialisée dans les licenciements économiques massifs, dirigée par une ancienne agent du Mossad, elle-même fille d'un général israélien.

 

11) Mise en place d’une surveillance totale

Une surveillance toujours accrue de la population, visant à devenir totale, est mise en place à travers la 5G par un décret passant fin mars outre les réserves de l'Autorité Française de la Santé et abolissant le devoir de consultation des élus locaux et des populations. Un filtrage et une censure des informations et débats remettant en question la version officielle du gouvernement sont mis en place par lui-même, YouTube et Facebook. L’exigence d’information, de justice et de vérité a été renommée « haine » et « complot » et la censure et la répression ont été rebaptisées « protection » par ceux là même qui ont aujourd’hui des milliers de morts sur la conscience pour avoir interdit l’hydroxychloroquine. La confusion et la contradiction des informations, le fait d’obliger à faire après le danger ce qu’il fallait faire avant, est une façon de faire peur à la population sans la protéger, puis de faire semblant de la protéger en la surveillant et en continuant de lui faire peur une fois le traumatisme et la confusion mentale installés.

12) Mise en place d’un gouvernement mondial annoncé ou dénoncé par des intellectuels de renommée mondiale

L'idée d'instaurer un gouvernement mondial autoritaire, aussi appelé Dictature scientifique, existe depuis la Seconde Guerre mondiale, promue entre autres par le prix Nobel Bertrand Russell, Aldous Huxley et Jacques Attali la reprenait dans un éditorial de L'Express en 2009, souhaitant qu'une nouvelle pandémie le permette avec une police mondiale et un impôt mondial. 

 

François-Marie Périer et un collectif grenoblois de lutte pour la liberté et la vérité sur la crise du Covid 19. fmperier@yahoo.fr

 

 

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2020 2 01 /09 /septembre /2020 08:34

 

Du 29 septembre au 24 octobre
"DANSE"
exposition collective avec
Joseph Caprio, Gilles Galoyer, Anne-Sophie Gigan et F.M. Périer
vernissage le 2 octobre à 18h

"Ô jour, lève-toi, des atomes dansent,

Les âmes, éperdues d’extase, dansent.

À l’oreille, je te dirai où l’entraîne la danse.

Tous les atomes qui peuplent l’air et le désert,

Sache bien qu’ils sont épris comme nous,

Et que chaque atome heureux ou malheureux

Est étourdi par le Soleil de l’Âme Universelle

Rûmî, Rubai'yat

 

 

Le yoga du rire par Sèverine Amato

JEUDI 1er OCTOBRE à 19h,

paf: 5 euros/en conscience

Je vous propose de partager un moment de joie et de bonne humeur, en expérimentant le yoga du rire. Nous créerons ensemble un espace ludique alternant des rires joués et des respirations pour finir dans un grand éclat collectif à se plumer de rire !

paf:

Séverine Amato
Le bien-être par le rire et le jeu !
06.71.61.54.34
https://www.amato-yoga-du-rire.fr/
https://www.facebook.com/SeverineAmatoYogaDuRire/
" Le rire c'est comme les essuie-glaces, ça n'arrête pas la pluie, mais ça permet d'avancer. "  Gérard Jugnot
 
 
 
 
 
Samedi 10 octobre à 17 h
"Les trois plus grands mystères de la vie humaine"
(Conférence-témoignage par Christian Argémi)
 

 

 
"En ces temps pour le moins bouleversés, comment et où trouver l'axe et le sens de notre vie terrestre ?
En les accueillant, avec FOI et CLAIRE-CONSCIENCE , . . . .  se libérer  de notre désespoir, de notre soumission, de notre impuissance, de notre sommeil  . . . . Et ainsi enraciner notre espoir en la vie humaine, réveiller notre joie, restaurer notre dignité et fêter l'être humain !"
 
 
 
 

Les marches de santé Qi Gong

Conférence d'Alina Besançon,
Enseignante de Qi Gong et Taï Chi
élève du maître chinois Liu Dong
à 20h (paf: 5 euros)

Ladakh/Zanskar

au cœur de l'Himalaya

une exposition de l'association HOKA

photographies de Suzy Van Antwerpen

du mardi 8 au samedi 19 septembre 2020

vernissage le vendredi 11 septembre

suivi d'un échange sur la culture tibétaine.

entrée libre

Depuis des années, Suzy Van Antwerpen, une des personnalités de la foisonnante pépinière alpine de solidarité envers l'Himalaya, œuvre pour les populations du Ladakh et du Zanskar. Ses images représentent un riche témoignage culturel et humain. Avalokiteshvara, le bodhisattva de la Compassion, est "Celui qui regarde le monde". Sa compagne est Târâ, déesse de la Sagesse. Il veilleront sur cette exposition.
Au cœur de l’Himalaya, HOKA construit des projets solidaires en faveur de l’enfance. Hoka bâtit et rénove des écoles pour les enfants issus des régions les plus retirées et les plus pauvres du Ladakh et du Zanskar. L’association Hoka met en place des parrainages pour assurer le quotidien des élèves les plus démunis. Hoka développe également une économie locale pour permettre aux parents d’envoyer leurs enfants à l’école.

http://www.associationhoka.fr/

 

 

 

16 septembre à 18h00 Groupe de parole autour du confinement

à partir d'un texte de culture vietnamienne. Aprés la lecture d'un texte, vous serez libres de vous exprimer sur la période du confinement et le contexte de "gestion" du coronavirus depuis mars

 

 

 

SAMEDI 19 SEPTEMBRE à 19h, au chapeau
HUMOUR: MATCH D'IMPROVISATION
 

"Cabaret-Catch Impro-Apéro"
Un spectacle de théâtre d'improvisation,  organisé par les troupes amateurs de la Ligue d'Improvisation Grenobloise, dont les seules limites sont l’imaginaire  et  les thèmes  crées par les spectateurs, défieront les catcheurs pour des reprises toujours plus folles, avec des contraintes et des pièges toujours plus complexes,  tout ceci  sous l' œil d'un arbitre de la FICI  ( fédération de catch impro) qui veillera au bon   déroulement de cette rencontre.
C''est vous public qui voterez, à la fin de la soirée  pour votre joueur préféré."

Amenez votre stylo pour écrire les thèmes sur lesquels  les improvisateurs  vont s'inspirer pour  créer de histoires.
 
 

 

Salam Ahmad (Syrie)

et Olivier Fouchard

"Rencontres" (III)

du 21 au 27 septembre 2020

vernissage le jeudi 24 septembre à partir de 18h

visio-conférence en direct avec Salam Ahmad

collations et boissons partagées

Partager cet article

Repost0
21 août 2020 5 21 /08 /août /2020 22:01
 

Un résumé personnel mettant en évidence l'inquiétante absurdité et l'évidente manipulation de la gestion de cette "Pandémie".

 

Et un autre, avec quelques notes, sur le livre incontournable de l'anthropologue des sciences Jean-Dominique Michel, Covid, anatomie d'une crise sanitaire, chez HumenSciences, 2020

Voici un lien sur son blog:

http://jeandominiquemichel.com/blog/

Faites circuler, merci, François-Marie

 

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2020 3 01 /07 /juillet /2020 17:20

http://<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2F100008512576257%2Fvideos%2F2377259559234440%2F&width=640" width="640" height="480" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Bonjour à tous,
 
 je propose demain soir une soirée conférence-débat au sujet de la:
 
Crise du coronavirus et stratégie du choc, débat public jeudi 2 juillet à 19h15
 
Si le réseau le permet, la soirée sera en direct sur Facebook et You tube et nous pourrons prendre les messages. Nous utiliserons aussi soit Zoom soit Jitsi, l'annonce sera faite dés que possible sur la page FB de la Vina ou sur demande adressée par mail.
 
Voici ma chaîne you tube:
 
 
Quoi qu'il en soit, la soirée sera enregistrée et diffusée sur you tube.
 
On le sait, ce n'est pas facile d'annoncer un tel débat dans le contexte actuel, et je m'excuse par avance auprès de ceux que cela pourrait choquer, mais nous ferons simplement œuvre d'historiens des faits, des idées, et des idéologies, essayant de ne souscrire à aucune d'elle, et refusant le déni de certains courants historiquement prouvés dont nous subissons, et risquons encore de subir, les conséquences
Loin des théories du complot, mais en mettant donc l'histoire immédiate en train de s'écrire en perspective avec les tendances mondiales depuis plusieurs décennies, avec une analyse rigoureuses des faits, des structures et des personnes mises en causes dans la gestion catastrophique de la crise du coronavirus et les décisions toujours en partie en vigueur de restriction des libertés publiques, nous nous poserons la question de l'évolution de notre société ainsi que de la vigilance et des actions possibles pour assurer nos libertés publiques et individuelles.
 
Voici en introduction au débat (si encore une fois la connexion le permet demain, un texte rédigé par mes soins il y a déjà plusieurs années, accompagné en PJ de déclarations absolument officielles et claires. les citations n'ont été extraites d'aucun contexte pouvant les contredire, et que d'ailleurs la vie et les prises de position de leurs auteurs, ou les évènements advenus depuis, confirment amplement.
 
En vous remerciant et en vous souhaitant une bonne fin de semaine,
 
François-Marie Périer
 

Bertrand Russel, Aldous Huxley, quand deux des plus grands intellectuels du XXème siècle annonçaient en même temps un gouvernement mondial et une dictature scientifique, et une annonce glaçante d'Engels.

Retour au meilleur des mondes, (1958) œuvre méconnue d'Aldous Huxley où il reprend les conférences données sur les campus américains, qui firent de lui le maître à pensée du premier mouvement hippy contestataire et engagé:
 
"Dans le monde où nous vivons, ainsi qu'il a été indiqué dans des chapitres précédents, d'immenses forces impersonnelles tendent vers l'établissement d'un pouvoir centralisé et d'une société enrégimentée. La standardisation génétique est encore impossible, mais les Gros Gouvernements et les Grosses Affaires possèdent déjà, ou posséderont bientôt, tous les procédés pour la manipulation des esprits décrits dans Le Meilleur des mondes, avec bien d'autres que mon manque d'imagination m'a empêché d'inventer. N'ayant pas la possibilité d'imposer l'uniformité génétique aux embryons, les dirigeants du monde trop peuplé et trop organisé de demain essaieront d'imposer une uniformité sociale et intellectuelle aux adultes et à leurs enfants. Pour y parvenir, ils feront usage (à moins qu'on les en empêche) de tous les procédés de manipulation mentale à leur disposition, et n'hésiteront pas à renforcer ces méthodes de persuasion non rationnelle par la contrainte économique et des menaces de violence physique. Si nous voulons éviter ce genre de tyrannie, il faut que nous commencions sans délai notre éducation et celle de nos enfants pour nous rendre aptes à être libres et à nous gouverner nous-mêmes. (...) Sous la férule d'un dictateur scientifique, l'éducation produira vraiment les effets voulus et il en résultera que la plupart des hommes et des femmes en arriveront à aimer leur servitude sans jamais songer à la révolution. Il semble qu'il n'y ait aucune raison valable pour qu'une dictature parfaitement scientifique soit jamais renversée. En attendant, il reste encore quelque liberté dans le monde. Il est vrai que beaucoup de jeunes n'ont pas l'air de l'apprécier, mais un certain nombre d'entre nous croient encore que sans elle les humains ne peuvent pas devenir pleinement humains et qu'elle a donc une irremplaçable valeur. Peut-être les forces qui la menacent sont-elles trop puissantes pour que l'on puisse leur résister très longtemps. C'est encore et toujours notre devoir de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous opposer à elles ».
 
Voici à présent des citations de Bertrand Russel (1872-1970), prix Nobel de littérature en 1950, tirées de Dédale et Icare (Icarus or the Future of Science, 1924) et Science, puissance, violence (On Scientific Dictatorship 1954) © Allia, 2015.
« Bien que cette science sera diligemment étudiée, elle sera confinée dans la classe dirigeante ». « Graduellement, par l'élevage sélectif, les différences congénitales entre les gouvernants et les gouvernés s'accroîtront jusqu'à ce qu'ils deviennent presque des espèces différentes. Une révolte de la plèbe deviendra aussi impensable qu'une insurrection organisée de brebis contre la pratique de manger du mouton ». « Lorsque je parle d'un gouvernement mondial, je parle d'un gouvernement qui gouverne réellement, pas d'une gentille façade comme la Ligue des nations ou d'une fraude prétentieuse comme les Nations-Unies sous leur forme actuelle. Un gouvernement international (...) doit posséder les seules bombes atomiques, les seules usines pouvant les produire, la seule force aérienne, les seuls navires et, plus généralement, tout ce qui peut être nécessaire pour le rendre irrésistible (...) Il devra être obligé, en vertu de sa constitution, d'intervenir par la force des armes contre toute nation qui refuserait de se soumettre à son arbitrage. » « Il faut s’attendre à ce que les avancées de la physiologie et de la psychologie donnent aux gouvernements beaucoup plus de contrôle sur le mental des individus qu’ils n’en ont maintenant même dans les pays totalitaires. Fichte écrivit que l’éducation devait viser à détruite le libre arbitre afin que, après que les élèves aient quitté l’école, ils soient incapables, pour tout le reste de leur vie, de penser ou d’agir de façon autre que celle que leurs maîtres d’école l’auront
souhaité. Mais en ces temps-là, c’était un idéal inaccessible : ce qu’il considérait comme le meilleur système de son vivant produisit Karl Marx. Dans le futur, de tels échecs ne seront pas à même de se produire lorsqu’il y aura dictature. Des régimes, des injections et des injonctions seront combien, dés le plus jeune âge, pour produire la sorte de personnes et la sorte de croyances que les autorités considèrent désirables, et toute critique sérieuse des pouvoirs qui existent deviendra psychologiquement impossible. Même si tous sont misérables, tous se croiront heureux, parce que le gouvernement leur dira qu’ils le sont. »
 
Le site Leslibraires.fr résume ainsi la première partie de Dédale et Icare :
 
« Je crois qu'à cause de la folie des hommes, le gouvernement mondial sera établi par la force et sera donc au début cruel et despotique. Mais je crois aussi que cela est nécessaire à la conservation de la civilisation scientifique et qu'une fois mis en place, ce gouvernement donnera progressivement naissance aux autres conditions nécessaires à une existence tolérable. La première conférence qui compose ce volume, Dédale ou la science de l'avenir, tient à la fois du manifeste et de la science-fiction. Prononcée par J.B.S. Haldane en 1923, elle offre une perspective unique sur la façon dont les grands scientifiques du début du XXe siècle prévoyaient l'explosion de la puissance technique d’une discipline à peine éclose de l'histoire naturelle : la biologie. Dans cet exercice de prospective, l'orateur évoque déjà les OGM, la mondialisation et prédit les méthodes actuelles de procréation, en particulier l'ectogenèse, la capacité de développer un embryon en dehors de l'utérus. Ce texte, qui a inspiré Aldous Huxley pour son Meilleur des mondes, se veut toutefois plus optimiste, sans pour autant exclure le pire. Haldane y défend l'eugénisme et hisse Dédale, artisan astucieux et sans dieu, comme le premier homme moderne. » Russel était également eugéniste, mais plus critique sur une dictature scientifique.
 
Sur le même sujet, Engels souhaitait, dans le numéro de La Nouvelle Gazette Rhénane du 13 janvier 1849, la fin des peuples antirévolutionnaires tels les Bretons, les Basques, les Écossais des Highlands en même temps que celles des classes dirigeantes, dans une prochaine grande guerre mondiale. Écoutons-le :
« Il n’y a aucun pays en Europe qui ne possède quelque part les restes d’un ou plusieurs peuples, survivances d’une ancienne population refoulée, et soumise par la nation devenue plus tard l’élément moteur de l’évolution historique. Ces survivances d’une nation impitoyablement piétinée par la marche de l’Histoire, comme le dit Hegel, ces déchets de peuples deviennent chaque fois les soutiens fanatiques de la contre-révolution, et ils le restent jusqu’à leur extermination et leur dénationalisation définitive ; leur existence même n’est-elle pas déjà une protestation contre une grande révolution historique ? La conflagration générale amènera l’éclatement de cette ligue séparatiste et fera disparaître jusqu’au nom de ces petites nations obstinées... La prochaine guerre mondiale ne se contentera pas de balayer de la surface de la terre des classes et des dynasties réactionnaires, mais aussi des peuples réactionnaires tout entiers. Et cela aussi, c’est un progrès. »

Partager cet article

Repost0
24 juin 2020 3 24 /06 /juin /2020 07:53

A la Vina et à Grenoble en juin, juillet et août:

Isabelle Cartellier, soirées photographiques Imago

Mundi/ Anima Mundi, Théâtre à la Bastille

 

Bonjour à tous, voici le programme des semaines à venir à la Vina et à Grenoble. Je lance un appel à photographes et relaie l'appel à bénévoles du festival théâtre à la Bastille pour août. Toujours les ateliers d'écriture le lundi après-midi avec Christelle Bouchet, et le jeudi matin et les RV de la finance éthique avec la Nef le deuxième mardi du mois de 16h30 à 19h.

Bonne semaine,

François-Marie

 

Vernissage de l'exposition "Cycles" d'Isabelle Cartellier

vendredi 26 juin 2020 de 18h à 21h

et samedi 27 juin de 11h à 18h

 

 

Isabelle Cartellier exposera ses tableaux - acrylique et pigments sur toiles de lin

et sera présente durant l’exposition.

Pour connaitre ses permanences : 06 86 79 19 12

 

« Cycle » est une représentation des cycles de vie corps et âme.

 

« J’ai voulu exprimer mon regard sur le temps au cœur de l’univers.

Un temps qui fait UN, qui n’est ni passé, présent ou futur.

Un tout qui accueille toute création : à naître, née et au-delà de sa vie terrestre. »

 

Isabelle Cartellier expose et participe à des performances artistiques.

Elle anime aussi des ateliers d’écriture créative. Écrit et joue sur scène au théâtre.

Formatrice et coach en développement personnel agréée RNCP,  elle anime en groupe ou en individuel des accompagnements de type connaissance de soi par la créativité.

 

Isabelle propose de faire visiter par groupes de 6 

 

Isabelle Cartellier

www.isabelle-cartellier.fr

Page FB  Cartellier Isabelle

06 86 79 19 12

 

 

Imago mundi / Anima mundi

soirées photographiques de la place Notre-Dame, 9/10/11 juillet autour de 21h45(nombre de soirées à confirmer en fonction des images reçues)

 

Gare de Varanasi Junction,, 2019, François-Marie Périer, dr

 

Imago mundi pour la photographie mais aussi pour cette place avec la fontaine-mandala grenobloise des Trois ordres.
Anima mundi pour l'âme du monde que la photographie cherche à capter par la Lumière, son véhicule.
 
L'idée est de proposer des diaporama finalisés d'à peu prés 5 minutes, une cinquantaines d'images à 6-7 secondes, avec ou sans musique intégrée - je ne suis pas très fort pour les montages moi-même - avec une diapo de présentation personnelle et du sujet au début, en une dizaine de lignes maximum. Les thèmes sont libres, si possible dans l'esprit de la galerie, sans rien qui puisse choquer les passants ni les enfants.
 
Les séries seront projetées dehors sur un écran placé devant la galerie, il y aura des chaises et les passants pourront en profiter. A l'intérieur, les photographes ou les tireurs pourront rencontrer le public et vendre leurs photos. En cas de mauvais temps, nous pourrons nous replier dedans et les contacts se feront dehors sous le auvent.
 
Je demande simplement 10 euros de participation pour le travail et la com. et s'il y a des ventes, tout sera pour les photographes.
 
J'aimerai pouvoir réceptionner les séries avant le 5 juillet si possible pour organiser au mieux les soirées en fonction aussi du nombre reçu, les sélections pourront être un peu plus longues ou pas. N'hésitez pas à partager.
 
 
 
 

 

Nous faisons un appel à bénévoles pour nous aider durant
le festival de théâtre "A la Bastille" 
qui aura lieu du 1 au 15 août 2020 à la Bastille à Grenoble.

Nous avons besoin d'aide pour faire les entrées de spectacle, passer les chapeaux à la fin des spectacles, accueillir les artistes, installer les apéros, être présent pour les imprévus, les coups de main....
Les bénévoles bénéficient durant le festival de la gratuité des bulles et peuvent voir plein de beaux spectacles.
 
Ci-dessous un lien doodle pour programmer des réunions de préparation 
au cours desquelles nous organiserons qui fait quoi et quand durant le festival.
 
 
Nous savons que l'engagement des bénévoles est un geste généreux et nous remercions par avance toutes celles et ceux qui voudront se joindre à nous dans cette aventure théâtrale et festive.
 
N'hésitez pas à partager.
Vous pouvez nous contacter pour plus d'informations
 
Philippe Bazatole,initiateur et organisateur du festival 06 99 80 34 85
Isabelle Cartellier, coup de main à l'organisation 06 86 79 19 12
 
Merci de votre attention
Bien à vous 
Isabelle et Philippe

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 juin 2020 6 13 /06 /juin /2020 14:28
Pour nous amener vers l'été, par la ligne bleue des Alpes, Mireille Rosaz, Hiéronima en art, (anagramme involontaire d'Harmonie) présentera ses collages à  La Vina du 10 juin au 24 juin.
Inspirés par le ciel et la montagne, ils s'intitulent paradoxalement De par les vagues... Il est vrai que les monts et les cieux partagent avec la mer la blancheur et la pureté de leurs cimes par l'écume, la neige ou les nuages. Un hommage aux éléments que le bleu réunit.
Ces vagues, l'écume des jours, dirait Boris Vian, nous enseignent que le ciel est un éternel palimpseste, toujours nouveau, pour écrire "Le vierge, le vivace et le bel aujourd'hui", comme l'écrivit un autre poète, Stéphane Mallarmé, lui aussi amoureux de l'Azur...
 
« Hiéronima,  de par les vagues » 
vernissage le samedi 13 à 17h
 
 

Partager cet article

Repost0
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 00:34

Il nous appartient d'écrire notre avenir, ou bien, si nous l'avons déjà fait, de le jouer pour le meilleur...

https://www.youtube.com/watch?v=fFQ3LfUEftA

https://www.youtube.com/watch?v=zigKGodh7jg

Je pense qu’il est temps, depuis longtemps, car cette période m’inquiète, beaucoup, comme beaucoup d’autres personnes, et peut laisser des traces et elle n’est que le prolongement logique de tout ce qui l’a précédée et que représente dans tous les sens du terme, ce président dont personne ne voulait, ni n’avait besoin, sinon peut-être, par une ruse de l’Histoire passant par un petit homme, pour en faire émerger de plus grands hommes, et de plus grandes femmes, vous, nous, pour faire cette Histoire ensemble et redonner un horizon à ce pays et cette planète, à partir de ce pays sur lequel la planète encore a les yeux rivés en raison de ses révolutions passées et de sa capacité à dire non à ses tyrans. Et ici à Grenoble, nous avons souvent été les premiers à dire non à un modèle pour dire oui à un autre avenir porteur de valeurs pour tous et toute la Terre.

Alors voilà un appel à demander massivement la démission du chef de l’Etat, ou Président de la République, qu’on soit français ou résidant en France, si on adhère à ce qui fait ses valeurs historiques, culturelles et spirituelles de la Renaissance au Conseil National de la Résistance en passant par les philosophes du XVIIIème siècle et les poètes du XIXème et beaucoup d’autres.

Considérant que l’Union sacrée n’a aucun sens, mais représente au contraire une grave erreur lorsqu’elle soutient un groupe d’hommes et de femmes  au modèle de société désiré par moins d’un électeur sur 4 - le gouvernement français - dont le mensonge et l’incohérence ont marqué depuis le début la gestion de l’apparition du Coronavirus, entraînant depuis trois semaines un confinement général de la population, avec des conséquences désastreuses à venir pour elle sur le plan économique, au profit de puissances financières responsables du chaos du monde, sans pour autant protéger prioritairement les personnes les plus exposées.

Considérant l’expression « Nous sommes en guerre » injustifiée dans le contexte d’une épidémie de grippe, mais qu’elle revêt manifestement en revanche un sens pour le chef de l’état et son gouvernement, portant légitimement à l’inquiétude, compte tenu des mesures suspensives de la démocratie qu’autorise cet état de guerre.

Considérant l’ancienneté des virus, leur capacité à muter et leur génération par les modes de vie humains déréglés et dérèglementés ayant franchi des frontières décisives en termes d’invasion, d’agression ou de consommation d’espèces naturelles amenant à notre contamination.

Considérant l’impossibilité de vaincre une guerre contre des virus en raison de la nature même du processus du Vivant, et considérant les conséquences dévastatrices de l’état d’urgence décrété par le gouvernement sur les populations en termes de liberté individuelle et collective et de prise de décision dans les choix de société.

Considérant les périodes extrêmement rares où les pays du monde ont vécu en démocraties et conscients que les régimes du monde connaissant aujourd’hui une véritable démocratie sont encore aujourd’hui très rares.

Considérant l’histoire encore très récente et fragile de la démocratie, dans notre propre pays entrecoupée de guerres, de régressions et de régimes autoritaires.

Considérant en particulier l’accueil favorable fait au Fascisme italien et au Nazisme allemand avant même et pendant la deuxième guerre mondiale par les grandes entreprises et la finance française et internationale, les penchants affirmés et les intérêts confirmés que ces mondes là ont toujours eu pour les régimes autoritaires et les situations de guerre et d’opacité.

Considérant l’inexpérience absolue en termes d’exercice démocratique du pouvoir du chef de l’état, jamais élu avant son accession à la présidence de la République, et un parcours précédent dévolu au profit sans considération pour les valeurs morales fondatrices de la démocratie française et de la république,

Considérant et ses graves lacunes dans la connaissance des réalités et besoins de sa population, et jugeant ces manquements incompatible avec l’exercice d’une fonction représentative et exécutive à la tête de la Nation.

Considérant de la même façon, au vu de leurs parcours professionnels et de leurs actes d’élus, les membres de l’équipe gouvernementale.

Considérant les relations commerciales et diplomatiques privilégiés du gouvernement français avec de nombreux pays autoritaires ou dictatoriaux bafouant chaque jour droits de l’homme et de la femme et entraînant toujours plus dans la catastrophe la civilisation humaine et sa planète.

Considérant une fois encore la vie du chef de l’Etat avant ses fonctions avec son adhésion sans partage au Capitalisme ultralibéral, et considérant l’extrême ressemblance dans la façon dont son gouvernement s’est emparé de la menace du Coronavirus, aux dangers fortement et inexplicablement surévalués de l’avis de beaucoup de spécialistes mondiaux, avec la Stratégie du Choc, méthode d’instauration d’une dictature libérale historiquement appliquée en Amérique du Sud par plusieurs coups d’état des années 70, et ailleurs, élaborée par Donad Ewen Cameron, psychiatre à qui furent confiés les entretiens avec les Nazis du procès de Nuremberg, la CIA, et l’école ultralibérale de Chicago, profitant de l’état de choc provoqué par un évènement naturel, une épidémie ou une prise de pouvoir, amplifié par un pouvoir politique, et créant un état psychologique de perte de repère et d’effet page blanche où il sera possible de reprogrammer une société traumatisée, culpabilisée et inhibée…

Considérant les multiples trahisons du chef de l’Etat au profit d’intérêt étrangers ou privés, au détriment des populations, dans les buts de l’enrichissement ou sous le prétexte d’une « non-intervention de la France dans la Loi du Marché », c'est-à-dire de la Loi des marchands et d’institutions transnationales de notoriété commune aux mains d’intérêts privés européens ou mondiaux, détruisant l’héritage du Conseil National de la Résistance, et révélant l’impuissance et la passivité d’un haut-fonctionnaire en charge des destinées de son pays.

Considérant la collusion de personnes à la tête de l’Europe tels monsieur Jean-Claude Junker, président de la commission européenne, qui a aidé dans les années 2010 à l’évasion fiscale de milliards d’euros de grandes entreprises, via son pays, le Luxembourg, en privant de la sorte les populations dans des régimes d’austérité imposés par cette même Europe. Et monsieur Mario Draghi, des établissements Golman-Sachs, président de la Banque Centrale Européenne, ayant amené, avec les représentants corrompus de la Grèce à la chute brutale de l’économie du pays avec des conséquences dramatiques pour sa population.

Considérant et interpelant le fait que l’accession et le maintien au pouvoir de personnes corrompues à un si haut niveau d’exercice du pouvoir, entrainant les destinées de centaines de millions d’êtres, ne peut exister sans la complicité ni le silence d’un nombre suffisant et important de relais influents à tous les degrés de l’information et de la décision, et cela à l’échelle géographique d’un continent et à l’échelle temporelle de sept décennies.

Considérant que la vérité, les progrès et les changements vitaux de civilisation en termes de liberté et de transparence se sont la plupart du temps réalisés dans les sociétés malgré les régimes, les intérêts et les réseaux de pouvoir en place.

Considérant la fermeture forcée de médias radiophoniques indépendants et l’interdiction de se rassembler de ses journalistes, contrairement aux médias contrôlés par l’Etat ou les intérêts financiers qui l’épaulent.

Considérant le sort réservé aux lanceurs d’alerte menacés, poursuivis ou emprisonnés pour avoir dit la vérité sur la corruption de personnages publics précédemment déclarés légitimes et nuisant à l’intérêt des populations et de la démocratie

Considérant  les parcours du chef de l’état et de son premier ministre avant leur accès aux plus hautes fonctions, démontrant leur collusion avec les puissances industrielles, agricoles, énergétiques, politiques et financières, sans regard pour leurs conséquence ou au contraire plus grave encore, en connaissance de cause, ayant amené le monde à l’état de crise humaine et écologique qui menace aujourd’hui sa survie même, et dont l’épisode du Coronavirus est le prolongement prévisible.

Considérant qu’il trahit les fondements même de l’idéal démocratique et social de la France, l’humanisme de la Renaissance et des Lumières,  et les Droits de l’Homme tels qu’exprimés dans les Déclarations de la Révolution Française et de 1948, mais aussi toute l’œuvre du Conseil National de la Résistance.

Considérant que nous avons tous été témoins au XXème siècle et au début du XXIème de l’effondrement des mirages idéologiques : Capitalisme, Communisme, Fascisme, qui ont voulu mettre fin aux inégalités de l’Ancien régime, aujourd’hui rejointes par la Science, la technologie, la génétique et le Transhumanisme, et un virtuel nous proposant au mieux, dans la disparition de l’argent liquide, un revenu universel abreuvé de sous-culture et d’agro-industrie,  pour avoir les mains libres derrière des sociétés-écrans illusoires et labyrinthiques.

Considérant que l’histoire et l’actualité ont amplement démontré que la vérité ne s’apprenait pas auprès des principaux intéressés mais d’enquêteurs indépendants, et qu’il en était ainsi pour la santé, les vaccins, les armes, le pétrole, le nucléaire, la politique, les médias et bien d’autres choses.

Considérant qu’un homme d’état véritable se reconnaît à sa vision du bien commun à l’échelle non seulement de son peuple mais aussi du Monde, et à sa capacité de s’entourer des plus clairvoyants, parce qu’ils ont d’abord pensé l’Humain et sa planète dans leur globalité et proposent un monde où les hommes et les femmes peuvent se réaliser dans un progrès toujours en harmonie avec la Terre et toute ses formes de vie, sans aliénation réciproque.

Considérant le modèle d’économie, de valeurs, de société, de planète du gouvernement, démontré par ses actes et ses absences d’actes, ne faisant qu’amener la population française comme celle du monde vers le désespoir, la colère, la division, la fermeture, la méfiance, et l’absence d’un horizon commun, sinon celui de la misère et de dépendance.

Considérant les alliances, les services rendus et les ententes, maintes fois démontrées dans l’Histoire entre le petit nombre de l’immunité d’en haut et de l’impunité d’en bas, pour le maintien dans l’oppression et la confusion du plus grand nombre, et par conséquent la libération d’un certain nombre de détenus de droit commun et le retour de fanatiques religieux comme une décision préoccupante dans le contexte de privation de liberté du reste de la population.

 

Considérant et interrogeant directement les raisons du choix du gouvernement français dans la lutte contre le virus, préférant le confinement à d’autres modèles démocratiques, européens ou asiatiques protégeant ainsi physiquement leurs populations les plus exposées, en même temps que leur économie.

Considérant le refus de tests préalables au confinement malgré les injonctions de l’Organisation Mondiale de la Santé et la capacité de les réaliser de l’état français,  justifiant de la sorte le contrôle quasi absolu de la liberté de mouvement, d’action et d’expression de dizaines de millions de personnes jugées a priori comme dangereuses, donc suspectes et susceptibles d’être contrôlées, fortement verbalisées voir incarcérées.

Considérant le refus d’appliquer les méthodes et les solutions, et d’intégrer l’expertise de sa plus grande autorité en matière de virologie, le professeur Rahoult, à l’efficacité avérée.

Considérant les tergiversations, justifiées par des effets secondaires, de l’usage pourtant salvateur de l’hydrochloroquine dans de nombreux cas.

Considérant la déclaration de monsieur Olivier Véran, ministre de la Santé, selon laquelle la mise en place d’un "dépistage massif"  interviendra "au moment où le confinement sera levé", sans autre indication, le gouvernement se donnant ainsi le droit, par la suspicion de chaque citoyen, de maintenir arbitrairement et aveuglément un confinement catastrophique pour son avenir.

Considérant l’absence de transparence et de débat sur l’origine humaine ou non humaine du virus dans la longue tradition des nombreux scandales sanitaires, énergétiques, environnementaux couverts par les gouvernements et les instances officielles, mais dénoncées par des acteurs indépendants, quelques médias et la société civile.

Considérant que l’état critique du système de santé depuis plusieurs années malgré les alertes répétées des professionnels et des patients est la conséquence de choix politiques et sociétaux dont Mr Macron et son gouvernement sont les représentants par excellence.

Considérant ces choix comme responsables de l’exposition et du danger constant auxquels est exposé le corps médical sacrifié à cette « guerre » et ayant déjà entraîné la mort de dizaines de soignants en Italie.

Constatant que la pénurie de masques est due à la délocalisation des secteurs de santé et d’intérêt public pour des raisons de « libre concurrence » et de profit.

Considérant que les modèles économiques profitant du confinement sont les mêmes sociétés transnationales qui provoquent pour leur propre intérêt l’effondrement des entreprises indépendantes et la conquête des marchés, perpétuant la crise qu’ils ont créée, pleinement aidés par le gouvernement, dans la continuité de sa politique en « temps de paix », préparant donc, consciemment ou pas, les « temps de guerre ».

Considérant le projet de vaccination généralisée de la population et nous rappelant l’intention extrêmement périlleuse de vacciner plusieurs dizaines de millions de personnes par le Tamiflu lors de la Grippe A (H1N1 ou Porcine), intention des pouvoirs publics, de la ministre de la santé Roseline Bachelot, qui avait à cette occasion dépensé sans clairvoyances des sommes considérables d’argent public, des institutions des cadres et experts de la santé et de l’industrie pharmaceutique, intention à laquelle s’opposa le bon sens d’une immense majorité de citoyens éclairée par des lanceurs d’alerte, en même temps qu’étaient très probablement évitées des pathologies dues aux effets secondaires, à très grande échelle, sur la population française, comme le scandale du vaccin de l’hépatite B l’a démontré.

Considérant les rapports de pouvoir et d’intérêt étroits existant entre les plus hautes instances du gouvernement et les représentants de l’industrie agroalimentaire, pharmaceutique, pétrolière, nucléaire responsables de l’état de guerre économique et écologique bien réel du monde, celui-ci bien réel.

Considérant que le gouvernement ne démontre aucun désir de changer de modèle de société comme le démontre l’installation forcée de la 5G par un décret pris fin mars récemment, justifié par la situation d’urgence sanitaire.

Considérant le refus d’étudier le lien entre la 5G, ses impacts généraux sur la santé physique, psychologique et le Coronavirus et son imposition désormais légale depuis fin mars sans en passer par le principe de précaution, ni l’autorisation des maires et de la population, en raison de l’état d’urgence sanitaire*, malgré les nombreux problèmes de santé publique provoqués par les ondes, dont l’électro-sensibilité pour la reconnaissance de laquelle la France accuse un grand retard.

Considérant que cette 5G servira avant tout à l’interconnexion d’outils de surveillance, de reconnaissance faciale et de contrôle des populations par drones et caméras, de la part d’un gouvernement qui a amplement démontré sa responsabilité dans les choix dévastateurs du monde.

Considérant l’absence d’intérêt, de compétence ou de vision du gouvernement actuel pour imaginer un autre modèle d’avenir à la sortie du confinement, avec pour seule certitude pour la population plus de pauvreté, d’impuissance et de dépendance face aux puissances complices et démontrées de ce gouvernement et de ses soutiens économiques.

Considérant ce système sacrifiant le monde et culpabilisant ses populations pour se sauver lui-même au lieu d’admettre sa responsabilité passée et présente et de confier l’avenir à ceux qui depuis ont annoncé la situation actuelle et préparé le monde de demain en terme d’éducation, d’agriculture, d’énergie, de santé, de transport, de culture, d’économie.

Considérant qu’accorder sa confiance à un tel gouvernement est illusoire et périlleux  pour les destinées de la société entière qui en résultera.

Considérant que l’expression Union sacrée de la population française revêt ici en revanche tout son sens dans la révocation d’un tel gouvernement et de ceux qui le soutiennent.

Considérant que tout est prêt, depuis parfois des décennies, et progresse chaque jour, pour un modèle durable, juste et propre de progrès.

J’en appelle,

dans un esprit de paix et de non violence absolu, d’union sacrée et de confiance, d’espérance dans un avenir commun pour nous et nos proches, confiants dans l’éclairement de la population française et de tous ceux qu’elle accueille, dans le sens inné de la justice de chacun et de la responsabilité de ses représentants politiques, communautaires, religieux, professionnels, associatifs…

J’en appelle aux enseignants et aux éducateurs dont la mission est d’instruire et de mener vers la compréhension du monde, la liberté, le travail, pour un avenir collectif meilleur, des millions d’enfants ou de jeunes, au milieu d’un monde dont on encourage chaque jour davantage la destruction des valeurs les plus nobles et structurantes ;

J’en appelle au corps médical dont la vocation, soigner et soulager la souffrance, est rendue impossible par un système économique simultanément toujours plus débridé et contrôlé, de privatisation de la santé, et orienté, biaisé et confisqué par les maîtres de l’industrie pharmaceutique, agroalimentaire et de l’énergie.

J’en appelle aux représentants des médecines traditionnelles et parallèles, et de la santé psychique, victimes, autant que les malades, des attaques en haut-lieu de groupes de pressions ignorants et indignes de leur charge et de leur mission comme ceux qui les relayent.

J’en appelle aux agriculteurs et aux éleveurs qui ont vu disparaître les 90% sinon plus de leurs frères et sœurs, endettés, trompés, poussés à la ruine, à l’abandon de leurs terres et de leurs fermes ancestrales ou flambant neuves, et souvent au suicide, par les banques, la grande distribution alliés aux programmes nationaux et européens qui les récupérèrent, et qui ne peuvent continuer à empoisonner la Terre et exploiter leurs bêtes en prétendant nourrir le monde ou simplement eux-mêmes en se tuant à la tâche pour n’enrichir à tort que quelques uns dans un nouveau servage.

J’en appelle aux acteurs d’une agriculture qui respecte la vie végétale, minérale, animale et humaine.

J’en appelle aux artistes et aux intellectuels pour qui la créativité, la beauté et la vie de l’esprit sont à l’opposé de l’industrie du divertissement instillant confusion mentale et irresponsabilité, incapacité à rêver et transformer le monde, conformisme, vulgarité, soumission de l’intelligence et de la liberté de penser.

J’en appelle à tous ceux qui travaillent ou cherchent un emploi, chefs d’entreprises, artisans, salariés, fonctionnaires, ouvrier qui veulent continuer à créer, œuvrer et innover en soutenant le pays pour les besoins et la joie de vivre dans le bien commun.

J’en appelle à tous les militants et idéalistes qui se battent depuis des décennies, toute une vie ou qui ont rejoint depuis peu l’engagement pour sauver ce monde, à ceux qui ont cessé ou continuent d’espérer après avoir vu les forces sournoises et brutales du profit et de l’orientation forcée des peuples reprendre pas à pas du terrain au cours des décennies

J’en appelle aux retraités, à ceux qui ont pu bénéficier des « Trente glorieuses » aux lendemains qui ont déchanté en désenchantant le monde qu’ils ont eux-mêmes connu et en grande partie, mais pas complètement, perdu, en croyant l’amener au progrès infini en faire un vaste terrain de jeu ou d’expérimentation,

J’en appelle à ceux qui après avoir travaillé toute ou une partie de leur vie, vivent aujourd’hui dans la pauvreté et le besoin.

J’en appelle à ceux qui vivent d’aides et de pensions, dans la solitude, la souffrance physique ou psychique, et peuvent - ou non - encore aujourd’hui bénéficier de la solidarité nationale.

J’en appelle à ceux qui n’ont rien parce qu’ils l’ont refusé.

J’en appelle aux élus locaux qui ont la charge et la responsabilité de leurs communes.

J’en appelle à cette grande majorité de journalistes, médiatiques relais des sociétés-écrans, maillons des chaines des cavernes où nous sommes confinés par cette République où Socrate boit chaque jour la cigüe et les sophistes ont open bar à Paris et à Berlin et le public toujours soif de justice. Transformés en speakers et animateurs, porte-parole d’un politiquement correct humainement abject au vu de son mensonge et des gens dont ils nient la condition de vie, pour « réussir » la leur, vous avez renié toute conscience, perdu ou refoulé toute connaissance des sujets, toute critique des pouvoirs qui vous nourrissent, tout engagement pour la vérité, surveillant et censurant sagement, effrayés, bien dressés depuis vos grandes écoles certifiant vos  cerveaux conformes, contrôlant chacune de vos paroles ou celle de vos invités auparavant soigneusement triés.

J’en appelle de façon presque semblable, hélas, à vous, les juges et la justice pleins d’orgueil qui avez pris, repris ou gardé l’habitude de protéger le petit nombre des brutes, des riches et des rusés, relâchant contre caution, n’octroyant la justice que si on vous emploie, laissant libres d’agir les pires, l’état du monde en est témoin et son verdict n’a pas besoin du vôtre, secondant leurs désirs contre salaire, et êtes aujourd’hui aussi craints qu’eux par la population, fiers de l’être pour exercer votre fonction, en vous faisant appeler à juste titre maîtres.

J’en appelle aux scientifiques qui secondent les pouvoirs en place. Qu’ils ignorent qui ils servent, ou le sachent, qu’ils regardent le monde et les hommes et les femmes autour d’eux et arrêtent de se perdre et les perdre avec eux dans une course en avant technologique qui épuise le monde, nous coupe de nous-mêmes, se donnant pour le progrès en inhibant et amoindrissant l’âme de l’humain qu’ils prétendent augmenter et détourne de l’engagement

J’en appelle aux forces de l’ordre et à l’armée, instrumentalisées pour protéger les intérêts des pouvoirs politiques et financiers en place qui nuisent au plus grand nombre et créent partout le désordre, là où on leur demande de maintenir l’ordre. Je leur demande d’être à la hauteur de leur raison d’être : faire en sorte que chacun et chacune puisse déployer le meilleur de lui-même et d’elle-même et se réaliser pleinement en cette société pour le bien de tous - ce qui n’est plus le cas, ils le savent -  et non protéger ceux qui trompent, exploitent et oppriment, contre un salaire ou une fonction, parce qu’ils croient épouser la même idée du monde que ceux qui les emploient et les utilisent en leur imposant un devoir de silence sans fondement.

J’en appelle aux représentants et aux fidèles de toutes religions à qui ont été confiées des révélations ou des spiritualités millénaires devant guider l’Humanité et la Création vers ce qu’ils ont de meilleur, de plus haut, et dont ce gouvernement est la négation absolue. Je les appelle à ne pas, une fois de plus, être du côté du pouvoir qui les écrase autant qu’ils croient qu’il les protège en achetant leur consentement, ni de la passivité de la passivité qui cautionne ou de la révolte qui agresse, à l’opposé des messages de leurs fondateurs.

J’en appelle à tous ceux dont les ancêtres, les parents ou eux-mêmes moururent ou partirent pour la liberté ou la survie, parce qu’ils savaient que quelque-chose d’autre était possible, et crurent trouver un refuge en France et que le président a trahis par ses promesses, et dont il tarit aujourd’hui l’espérance. Qu’ils exercent leur droit et leur devoir de citoyens, de simples d’êtres humains, faisant en sorte que la France reste la France, sans crainte d’un pouvoir qui les trompe et les divise, car plus ils seront nombreux à s’exprimer et plus ils seront forts dans leurs droits, et leurs devoirs de rétablir dans sa dignité et sa beauté le pays qui les accueille. Et que ceux, nombreux, dont les pères ou les ancêtres furent envahis, asservis ou tués par les représentants indignes d’une France colonialiste par le passé ou jusque dans son présent impérialiste ou marchande d’armes, qu’ils fassent en sorte d’éviter ce dont ils ont eux-mêmes souffert avec leur proche et qu’ils ont fui dans leur pays.

J’en appelle à tous ceux que j’oublie et auprès desquels je m’excuse, comme des imperfections de ce texte.

J’en appelle tous ceux qui croient en les valeurs de leurs partis, et il y en a en tous, je le sais, et qui ne peuvent que demander le départ de ce gouvernement, dans son extrême centre, considérant qu’il incarne la trahison simultanée :

  • Des  horizons et des combats du Socialisme, de la Laïcité et de Jean Jaurès et du Front populaire tout en détruisant leur œuvre, vendant des armes entre autres  à l’Arabie Saoudite et étant fier d’avoir travaillé pour une grande banque d’affaire.
  • De l’héritage gaulliste d’indépendance et de grandeur française toute en méprisant les « Gaulois » et vendant la défense nationale aux EtatsUnis
  • Des valeurs traditionnelles de la Droite tout en courtisant les plus riches et les plus conservateurs
  • De l’esprit de charité et de solidarité de la tradition chrétienne  par une mise en concurrence financière sans considération pour un Bien supérieur tout en affichant un rapprochement formel du Catholicisme, mais en n’appuyant jamais l’engagement historique du pape sur la Création, la Finance et l’accueil des réfugiés.
  • Du message spirituel musulman et bouddhiste par sa collaboration avec l’Arabie saoudite et la Chine en regard de la guerre menée contre le Yémen et le soutien au terrorisme pour la première ; et de l’extermination des peuples et des cultures ouïgoure et tibétaine parla seconde, par intérêt financier.

Nous, le peuple français, nous, citoyens et habitants de la France nous déclarant de ce qui fait et fera ses valeurs historiques, ancestrales, à venir,  humanistes, laïques et spirituelles, culturelles, sociales, déclarons illégitimes ce gouvernement et son chef, dangereux pour sa population parce que menaçant sa liberté, sa dignité et sa survie même sur son propre territoire ou celui de son accueil, et leur Terre commune,

et demandons sa démission, et la désignation par une voie à convenir entre la population et les représentants véritables de la démocratie, les maires et les élus locaux, d’un Conseil National de la Renaissance dont les membres auront démontré y avoir leur place par leur parcours de vie, leur clairvoyance, leur intégrité, leur tolérance, leur compétence, leur sens de la Justice et du Bien commun, et en qui, nous le peuple français et ceux que nous avons librement décidé d’accueillir, puissions mettre notre confiance, parce que fidèle lui-même à nos valeurs.

                                               François-Marie Périer, Grenoble-Saint-Martin d’Hères, vendredi 10 avril 2020

Ne peut être modifié sans l’autorisation de l’auteur.

Partager cet article

Repost0
1 avril 2020 3 01 /04 /avril /2020 13:00

 

Nostradamus and 9/11

François-Marie Périer (and Maurizio Cavallo)

You are free, and encouraged to share, with no commercial use,

by mentioning the sources and the authors, thank you

 

New-York, mai 2018, dr François-Marie Périer

 

Hello. You will find my bio at the end of this presentation

Here are the links to the french youtube videos.

1rd part : general presentation https://www.youtube.com/watch?v=8M4yRVEgBjc

2nd part : beginning of the deciphering https://www.youtube.com/watch?v=6q7425pjJY0

3rd part : following and end of the deciphering https://www.youtube.com/watch?v=CU-ngB3pNSo

 

Why dedicating time, loosing time on these prophecies on which thousands, millions of people have failed to find a meaning, and even findiçng a meaning. For what puropose ? I don’t see things in this way : I believe that this can have a meaning and little by little things can be explained, and we can find our place in harmony in History, understanding what has been done and doing what has to be done. Especially in our times. And prophecies are like premonitory dreams. We all made some. So we know they can be true.

François-Marie Périer, La Vina, Place Notre-Dame, Grenoble, March 31- April 1st 2020

« L'an mil neuf cent nonante neuf sept mois,

Du ciel viendra un grand Roi d'effrayeur

Ressusciter le Grand Roi d'Angolmois

Avant après Mars régner par bonheur » X, 72

 

« The year 1999 seven month,
From the sky will come a great King of terror:
To bring back to life the great King of Angolmois,
Before after Mars to reign by good luck. »
(Century X, Quatrain 72)

It is the quatrain of Nostradamus that has caused the most ink to flow because of the precise date given and the apparently frightening event it announces. I delivered its deciphering from the end of 2014 in the first part of my trilogy Q(o)uest, les chemins du Graal, le réveil de l'âme des peuples et les moissons du Ciel, tome 1: la Routes des Indes et les milieux du monde, aux éditions Brumerge, Grenoble, p 205 o 231 according to the editions on the chapter named : Provence, une terre pour renaître (Q(o)uest, the paths of the Grail, the awakening of the souls of the peoples and the harvest of Heaven, volume 1: the Roads of India and the midst of the world. Provence, a « place to be reborn », this is the case to say it considering the quatrain and the triple astrological conjunction of 2020, never seen since the Renaissance (1518-1522-1524), which approaches with Saturn in Aquarius and Mercury and Saturn in Capricorn. And i twas during the Renaissance, exactly in 1524, the New-York to come was discovered, and named Nouvelle-Angoulême by Verrazzano, who also gave his name unwillingly to  the bridge. The archetype of the Phenix, with the Twin Towers becoming One World Trade Center, is quite present here…

Here is an excerpt from the first volume of Q(o)uest, edited :

Nostradamus, 1999 and September 11, 2001 (text adapted for ease of reading)

 A quatrain of Nostradamus gives a very clear date: 1999 and seven months. When I translated Oltre il cielo (Le rivage des dieux, éditions Louise Courteau - english translation : Beyond the Heavens: A Story of Contact by Maurizio Cavallo (Jhlos), AuthorHouse/Verdechiaro, 2008), I was interested in it because Maurizio Cavallo also gave a convincing explanation related to September 11... The Italian author explained that there had been an error in the notation of time in the calendar, due to the monk Dionysus Exiguus around 523 A.D.: he omitted to count one year 0. On top of that, he falsely calculated the birth of Jesus in relation to the foundation of Rome. Moreover, in Nostradamus quatrain, since the seventh month of the year could also be understood as September, especially in the past, it was September 2001. « Par bonheur » « by good luck » o « by happiness », according to Maurizio, March meant Tuesday morning, the day when the attacks took place, because the preparation started in the early morning.  For my part, when I saw the Great King of Angolmois writing, I thought that it was possible to act of Francis I, of the house of Angoulême. The county was anciently named, in fact, Angoumois. Knowing of the king's involvement in the voyages across the Atlantic, I made a research on New York and discovered that it had indeed been called New Angoulême, named so when it was discovered on April 17, 1524 by Giovanni da Verrazzano, a navigator possibly from Florence, in honor of Francis I [of the House of Angouleme], who had believed in his voyage aboard La Dauphine, a caravel that set out from Dieppe with about fifty men. Resurrecting the Great King of Angoulmois was therefore the code corresponding to the New Angoulême of King Francis I. But Mars is also the Little Evil One, the troublemaker in astrology, and it is indeed a permanent internal war and martial law against terrorism that gave rise to these controversial attacks in the whole world.

Considering the cycles of 500 years, we could ask : what happened in 1501 ?

African slavery was accepted by the very catholic sovereign of Spain to Central America.

Naples fell under the domination of France and Spain and underwent un eruption of the Vesuvio.

The Jews of Provence had to convert or go into exile. Nostradamus’ grand father converted to Catholicism.

 

One other quatrain given by Maurizio Cavallo as a confirmation of the attacks of September 11, 2001 : VI, 97.

 

"Cinq et quarante degrés ciel bruslera,

Feu approcher de la grand cité neufve,

 Instant grand flamme esparse sautera

Quand on voudra des Normans faire preuve." VI. 97

 

We have to be careful with the translation, as Nostradamus, like a poet, has chosen a specific order of the words so as to enrich or precise the meaning as a riddle. I will translate as follows, respecting the text :

 

« Five and forty degres, sky will burn

Fire to approach the grand new city

Instant grand flame widespread will leap up

When one will want the Normans to make proof »

 

The meaning is not clear of course. Words can be intended in different ways. But Nostradamus’ vision means something precise. It’s like when we make a mysterious dream that unveils the day in which it comes true and reveal to be premonitory.

As a confirmation of the link between New-York and la Nouvelle-Angoulème, the exact latitude of Angoulême, the city alluded to in X, 72 : « le Grand roy d’Angolmois », « the Grand king of Angolmois », is 45°39 NorthAnd 40°  North (Normans) is the latitude of New York City. Five and forty degrees (540)  is the height in meters - to within 1 meter - of the new tower of the big new city, One World Trade Center or Freedom Tower: 541.3 meters, or 1776 feet - date of the declaration of Independence of the United States,

« Height: Architectural-541 meters (1776 feet), Roof-417meters (1368 feet)
According to CTBUH, the architectural height of One World Trade Center is 1776 feet or 541 meters, and 1368 feet or 417 meters without antenna atop the roof, the architectural height of the tower is temporally ranked first in New York City and the United States (…). In the original design there’s a spire installed atop the roof, but got replaced by a bare antenna in 2012, confusingly CTBUH still maintain the height of 1776 feet for the tower even after the spire had been replaced by the plain antenna, which always doesn’t count in architectural height. The number 1776 of the height in feet represents the year of 1776 when United States Declaration of Independence was signed, in fact the total height of the tower is 546m or 1792 feet as there’s a little skinny component of the antenna beyond the point of 541m (…. )» https://thetowerinfo.com/buildings-list/one-world-trade-center/

1792 feet, is the date of the foundation of Washington and the creation of the Dollar. It is also the abolition of monarchy in France, a country closely linked to the independance of USA through Lafayette.

The United States of America are the country of the Normans, since it is today under the domination of the descendants of the English, themselves descendants of the Angles, the Saxons, the Jutes and the Vikings, and of the Normans with the invasion of the island by William the Conqueror in 1066. « faire preuve » : « make proof » may be an allusion to the ordeal represented by September 11, 2001. Thus the first verse of the quatrain sums up both the September 11th of the Twin Towers and the new One Tower.

Naples, Nea-polis, the "New City", is exactly 40°5, the most populated city in Europe at the beginning of the 17th century before the eruption of 1631. The Normans were present there through the Hauteville (thet can be translated into High City) then the Angevins with the castello dell’Uovo (the Castle of the Egg) ... But Naples being located near Vesuvius, an eruption was much more predictable without the need for prophecy ...

The end - the third part - of my intervention on YouTube also quotes two quatrains mentioned by Maurizio Cavallo, which I have not yet studied and on which I am much more cautious, because the absence of numbers or proper names makes them much more difficult to identify, and the Centuries contain many bloody and warlike scenes :

3:7

"Les fugitifs, feu du ciel sus les piques,

Conflict prochain des corbeaux, s'esbatans

De terre on crie, aide, secours celiques,

Quand pres des murs seront les combatants." III, 7


« The fugitives, fire from the sky on the pikes:
Conflict near the ravens frolicking,
From land they cry for aid and heavenly relief,
When near the walls will be the combatants. »

And :

II:92.

« Feu couleur d'or du ciel en terre veu :

Frappé du hault, nay, fait cas merveilleuz :

Grand meurtre humain : prins du grand le nepveu,

Morts d’expectacles eschappé l’orguilleux. » II, 92

 

« Fire color of gold from the sky seen :

Struck from on high, born, made deed marvelous

Great human murder : prince of the great the nephew

Deaths spectacular escaped the proud one. »


About myself

My name is François-Marie Périer. I have been a teacher (Italian, French and Latin), a travel guide around the world, and a journalist. I am currently dedicating myself to writing and photography and my café-gallery, organic and fair trade, in Grenoble. I was born in Marseille in 1969, I grew up in Arles, Provence, the land of Nostradamus, I studied in Montpellier, Lyon, Aix-en-Provence. I have extensively traveled and guided people around the world through my profession as a tour leader from 2000 to 2007, and around Provence I have been studying and writing books on the history of civilizations, myths and prophecies for years, especially the history of the early Christians  in the East, Middle East, Europe and Celtic lands. My researches on the simultaneous revolutions of Christianity and Mahâyâna have been published in La Porte étroite et le Grand Véhicule (le mercure Dauphinois, 2017), and acquired by Stanford, Cambridge (Boston) and the Public Library.

 

ITALIANO

Nostradamus e l'11 settembre

François-Marie Périer (e Maurizio Cavallo)

Siete liberi e incoraggiati a condividere, senza alcun uso commerciale,

citando le fonti e gli autori, grazie)

François-Marie Périer, La Vina, Place Notre-Dame, Grenoble, 31 marzo-  1mo aprile 2020

Salve. Troverete la mia biografia alla fine di questa presentazione

 

Ecco i link ai video di youtube francesi.

1ª parte : presentazione generale https://www.youtube.com/watch?v=8M4yRVEgBjc

2a parte : inizio della decifrazione https://www.youtube.com/watch?v=6q7425pjJY0

3a parte : seguito e fine della decifrazione https://www.youtube.com/watch?v=CU-ngB3pNSo

 

 

Perché dedicare tempo, perdere tempo a queste profezie alle quali migliaia, milioni di persone non sono riuscite a trovare un significato,. Per quale proposito, anche se fosse possibile ? Io non vedo le cose in questo modo: credo che possa avere un significato e che a poco a poco le cose possano essere spiegate, e che possiamo trovare il nostro posto in armonia nella Storia, comprendendo ciò che è stato fatto e facendo ciò che deve essere fatto. Soprattutto nella nostra epoca. E le profezie sono come i sogni premonitori. Tutti ne abbiamo fatti alcuni. Così sappiamo che ambedue possono essere veri.

 

« L'an mil neuf cent nonante neuf sept mois,

Du ciel viendra un grand Roi d'effrayeur

Ressusciter le Grand Roi d'Angolmois

Avant après Mars régner par bonheur » X, 72

Lo traduco così.

“L’anno millenovecentonovantanove sette mesi

Dal cielo verrà un grande Re di spavento

A risuscitare il Grande re di Angolmois

Prima e dopo Marzo [o Marte] regnare per fortuna [o per felicità]”

 

È la quartina di Nostradamus che ha fatto scorrere più inchiostro a causa della data precisa indicata e dell'evento apparentemente spaventoso che annuncia. Ho consegnato la sua decifrazione dalla fine del 2014 nella prima parte della mia trilogia Q(o)uest, les chemins du Graal, le réveil de l'âme des peuples et les moissons du Ciel, tome 1: la Routes des Indes et les milieux du monde, aux éditions Brumerge, Grenoble, p 205 o 231 secondo le edizioni del capitolo intitolato : Provence, une terre pour renaître (Q(o)uest, le vie del Graal, il risveglio delle anime dei popoli e le messi del Cielo, volume 1: le Strade dell'India e i centri del mondo. La Provenza, un "luogo per rinascere" non tradotto. Rinascere, è il caso di dirlo considerando la quartina e la triplice congiunzione astrologica del 2020, mai vista dal Rinascimento (1518-1522-1524), che si avvicina con Saturno in Acquario e Mercurio e Saturno in Capricorno. E fu proprio durante il Rinascimento, esattamente nel 1524, il 17 aprile, che venne scoperta la New York del futuro, chiamata Nouvelle-Angoulême da Verrazzano, che diede il suo nome anche al ponte. L'archetipo della Fenice è qui presente con i cicli di 500 anni.

 

Ecco un estratto del primo volume di Q(o)uest, adatto a questa presentazione:

Nostradamus, 1999 e 11 settembre 2001

 

 Una quartina di Nostradamus dà una data molto chiara: 1999 e sette mesi. Quando ho tradotto il libro del mio amico Maurizio Cavallo (Jhlos) Oltre il cielo (Verdechiaro, 2005, Le rivage des dieux, éditions Louise Courteau - traduzione inglese: Beyond the Heavens: A Story of Contact, AuthorHouse/Verdechiaro, 2008), mi ha interessato perché Maurizio Cavallo ne ha dato una spiegazione convincente anche in relazione all'11 settembre... L'autore italiano ha spiegato che c'era stato un errore nella notazione del tempo nel calendario, dovuto al monaco Dioniso Exiguus intorno al 523 d.C.: ha omesso di contare un anno 0. Oltre a ciò, calcolò falsamente la nascita di Gesù in relazione alla fondazione di Roma. Inoltre, nella quartina di Nostradamus, poiché il settimo mese dell'anno poteva essere inteso anche come settembre, soprattutto in passato, era settembre 2001. "Mars régner par bonheur" " Marte regnare per fortuna" o "per felicità", indicherebbe martedì mattina, il giorno in cui sono avvenuti gli attentati, perché la preparazione è iniziata la mattina presto.  Da parte mia, quando ho visto scritto il Grande Re di Angolmois, ho pensato a un’allusione a Francesco I, della casa di Angoulême, una contea che si chiamava Angoumois in passato. Conoscendo il coinvolgimento di François 1er nei viaggi attraverso l'Atlantico, ho fatto una ricerca su New York e ho scoperto che era stata chiamata La Nouvelle Angoulême quando venne scoperta il 17 aprile 1524 da Giovanni da Verrazzano, un navigatore forse fiorentino, in onore di Francesco I [della casa di Angouleme], che aveva creduto nel suo viaggio a bordo della Dauphine, una caravella partita da Dieppe con una cinquantina di uomini. Risuscitare il Grande Re di  Angolmois corrispondeva dunque bene alla futura New-York: quando scriveva Nostradamus, si chiamava la Nouvelle Angoulême. Sapeva benissimo Nostradamus che i cicli di risurrezione sono spesso di 500 anni, come la Fenice, e questa profezia designa un evento avvenuto 500 anni dopo la nascita del Grande re di Angolmois, François Ier, nato nel 1494

 Ma Marte è anche il Piccolo Malvagio, il bellicoso dell'astrologia, ed è proprio a una guerra interna permanente e alla legge marziale o antiterrorista in tutto il mondo o quasi che hanno dato origine questi controversi attacchi.

 

Considerando i cicli di 500 anni, potremmo chiederci: cosa è successo nel 1501 a parte la scoperta della futura New-York da Giovanni da Verrazzano?

 

La schiavitù africana fu accettata dal sovrano cattolico stesso della Spagna verso l'America Centrale Napoli cadde sotto il dominio della Francia e della Spagna e subì l'eruzione del Vesuvio.

Gli ebrei di Provenza dovettero convertirsi o andare in esilio. Il nonno di Nostradamus si convertì al Cattolicesimo.

 

Un'altra quartina data da Maurizio Cavallo a conferma degli attentati dell'11 settembre 2001: VI, 97.

 

"Cinq et quarante degrés ciel bruslera,

Feu approcher de la grand cité neufve,

 Instant grand flamme esparse sautera

Quand on voudra des Normans faire preuve." VI. 97

 

Dobbiamo stare attenti alla traduzione, perché Nostradamus, come un poeta, ha scelto un ordine specifico delle parole in modo da arricchire o precisare il significato come un indovinello. Traduco come segue, rispettando il testo :

 

“Cinque e quaranta gradi il cielo brucerà

Fuoco avvicinarsi alla gran città nuova

Istante grande fiamma sparsa salterà

Quando si vorrà dei Normanni fare prova”

 

Il significato non è chiaro, naturalmente. Le parole possono essere intese in modi diversi. Ma la visione di Nostradamus significa qualcosa di preciso. È come quando facciamo un sogno misterioso che si chiarisce il giorno in cui si realizza e si rivela premonitore.

 Se si capisce cinque e quaranta gradi come quarantacinque gradi... A conferma del legame tra le due quartine, la latitudine esatta di Angoulême, la città a cui si allude in X, 72 : " le Grand roy d'Angolmois ", " il Gran re di Angolmois ", è di 45°39 Nord.

E se si capisce quaranta e cinque diversamente: 40° Nord (Normanni) è anche la latitudine di New York a conferma del legame tra New-York et la Nouvelle Angoulème. E cinque e quaranta gradi inteso come 540 gradi  è l'altezza in metri - a meno di 1 metro - della nuova torre che ha sostituito le torri gemelle della grande città nuova, One World Trade Center o Freedom Tower: 541,3 metri, o 1776 piedi - data della dichiarazione di indipendenza degli Stati Uniti:

 

« Altezza: Architettonico-541 metri (1776 piedi), Tetto-417 metri (1368 piedi)

Secondo il CTBUH, l'altezza architettonica del One World Trade Center è di 1776 piedi o 541 metri, e 1368 piedi o 417 metri senza antenna in cima al tetto, l'altezza architettonica della torre è temporalmente al primo posto a New York e negli Stati Uniti (...). Nel progetto originale c'è una guglia installata in cima al tetto, ma è stata sostituita da un'antenna nuda nel 2012, confondendo il CTBUH mantiene ancora l'altezza di 1776 piedi per la torre anche dopo che la guglia è stata sostituita dall'antenna semplice, che non conta sempre in altezza architettonica. Il numero 1776 dell'altezza in piedi rappresenta l'anno del 1776 quando fu firmata la Dichiarazione d'Indipendenza degli Stati Uniti, infatti l'altezza totale della torre è di 546m o 1792 piedi poiché c'è una piccola e fine componente dell'antenna oltre il punto di 541m (.....)" https://thetowerinfo.com/buildings-list/one-world-trade-center/

 

Il numero dei piedi, 1792, è anche la data della fondazione di Washington e della creazione del dollaro. È anche l'abolizione della monarchia in Francia, un paese strettamente legato all'indipendenza degli Stati Uniti attraverso Lafayette.

 

Perché si parla dei Normanni? Gli Stati Uniti d'America sono il Paese dei Normanni, essendo oggi sotto il dominio dei discendenti degli inglesi, a loro volta discendenti degli Angli, dei Sassoni, degli Juti e dei Vichinghi, e dei Normanni con l'invasione dell'isola da parte di Guglielmo il Conquistatore nel 1066.

 

 Il "faire preuve" : "fare prova" può essere un'allusione alla prova fisica rappresentato dall'11 settembre 2001.

 

Adesso, non dimentichiamo però che Napoli, Nea-polis, la "Città Nuova", è esattamente alla latitudine 40°5, ed era la città più popolata d'Europa all'inizio del XVII secolo, dunque grande, prima dell'eruzione del 1631. I Normanni vi erano presenti attraverso gli Hauteville che si può anche tradurre per Alta città, poi gli Angioini con il Château de l'oeuf ... Ma essendo Napoli situata vicino al Vesuvio, un'eruzione era molto più prevedibile senza bisogno di profezia ...

 

La fine - la terza parte - del mio intervento su YouTube cita anche due quartine citate da Maurizio Cavallo, che non ho ancora studiato e sulle quali sono molto più cauto, perché l'assenza di numeri o di nomi propri le rende molto più difficili da identificare, e i secoli contengono molte scene sanguinose e bellicose:

 

III (3):7

"Les fugitifs, feu du ciel sus les piques,

Conflict prochain des corbeaux, s'esbatans

De terre on crie, aide, secours celiques,

Quand pres des murs seront les combatants." III, 7

 

“I fuggitivi, fuoco del cielo sulle picche

Conflitto prossimo dei corvi, divertendosi

Dalla terra si grida, aiuto, soccorsi celesti

Quando vicino ai muri saranni i combattenti.”

 

E II (2), 92:

 

« Feu couleur d'or du ciel en terre veu :

Frappé du hault, nay, fait cas merveilleuz :

Grand meurtre humain : prins du grand le nepveu,

Morts d’expectacles eschappé l’orguilleux. » II, 92

 

“Fuoco colore doro del cielo in terra visto:

Colpito dall’alto, nato, fatto caso meraviglioso:

Grande uccisione umana: principe del grande il nipote,

Morti degli spettacoli, scappato l’orgoglioso.”

 

A PROPOSITO DI ME

 

Mi chiamo François-Marie Périer. Ho fatto l’insegnante (italiano, francese e latino), la guida turistica in tutto il mondo e il giornalista. Attualmente mi sto dedicando alla scrittura, alla fotografia e alla mia galleria-café, biologica ed equo-solidale, a Grenoble. Sono nato a Marsiglia nel 1969, sono cresciuto ad Arles, in Provenza, la terra di Nostradamus, ho studiato a Montpellier, Lione, Aix-en-Provence. Dal 2000 al 2007 ho viaggiato e guidato persone in tutto il mondo attraverso la mia professione di guida turistica, e in Provenza, ho studiato e scritto per anni libri sulla storia delle civiltà, dei miti e delle profezie, in particolare sulla storia dei primi cristiani in Oriente, in Medio Oriente, in Europa e nelle terre celtiche. Le mie ricerche sulle rivoluzioni simultanee del Cristianesimo e del Mahâyâna sono state pubblicate ne La porte étroite et le grand véhicule (le Mercure Dauphinois, 2017), e acquisite da Stanford, Cambridge (Boston) e dalla Public Library.

 

Partager cet article

Repost0
6 mars 2020 5 06 /03 /mars /2020 12:19

Isle of Saints and Poets

L'Irlande, Île des Saints et des Poètes.

Du 7 au 25 mars, vernissage le 7 à 16h30

Photographies d'Eloïse Derot, Anne-Sophie Gigan et François-Marie Périer

Les Anciens l'appelaient l'Île sacrée, au bout et au départ des routes, des quatre points cardinaux, entre mémoires anciennes et nouvelles terres.

 

 

 

Vendredi 6 mars 2020 à 20h30

Lectures scéniques, "Entre deux rives"

au chapeau

Pour plonger au coeur de l'aventure marine

Contemplation, observation, joies, peurs, découvertes de l'extraordinaire banalité, “Entre deux Rives” est une aventure maritime de France jusqu'en Guadeloupe, que raconte dans son carnet de bord une jeune fille d'alors 21 ans.Au fil de la lecture du récit des deux artistes-navigatrices, accompagné par la manipulation du mini-théâtre d'ombre, le spectateur plonge au coeur de l'aventure marine et embarque dans un voyage qui devient le sien.

 

samedi 14 mars à 20h30

au chapeau

Musique et Poésie

Guitare,  pas de micro et pieds d' maquereau. Yves Muda et Tonio de la Luna, interpréteront sous forme de chanson les textes des autres. De François Villon à Charles Baudelaire et Jean Genet en passant par Anne Sylvestre, ils s’accaparent des mélodies déjà inscrites dans les mémoires en y mélangeant certaines de leur compositions . 

Suivra ensuite et toujours en acoustique une interprétation du " condamné à mort " de Jean Genet avec les outil cette fois ci,  non pas de la chanson mais du rap.

 

 

Mercredi 18 mars à 18h, part. libre

Philosophie et Art à la Renaissance - 1ère partie

conférence-échange

Que s'est-il joué à la Renaissance? Quelles furent les déclencheurs de cette révolution de la pensée qui transforma le monde jusqu'à aujourd'hui, à travers une résurrection du savoir des Anciens, un réenchantement du projet humain, entre art, philosophie, sciences et mystique, et un horizon où l'Homme est la mesure de toutes choses - et dans quel sens? -  dans la recherche de l'équilibre entre corps et Âme?

 

 

ATTENTION DATE REPOUSSÉE  AU 25 POUR DISPONIBILITÉ ARTISTE

NORUZ, fête du Nouvel an iranien

mercredi 25 mars à 20h, au chapeau

Delavar Iraninesab, setar, dotar et chant

Alex Iacono, percussions

Camille Fabre, texte et voix

 

 

 

Le Yoga en prison, conférence-échange avec André Weil

jeudi 19 mars à 18h, part. libre

Ancien chercheur en physique, marathonien et grand pèlerin, André Weil présentera son dernier livre,

aux éditions Le Mercure Dauphinois, Grenoble, fruit d'une pratique de douze années à Varces, avec les perspectives importantes qu'il ouvre, pas uniquement dans ce milieu spécifique.

 

 

Et toujours:

la Nef, finance éthique, le deuxième mardi du mois

à 16h30 jusqu'à 19h

Ateliers d'écriture le jeudi matin de 11h30 à 13h

 

 

La vina, 12 place Notre-Dame

06 46 68 48 79

fmperier@yahoo.fr

 

 

 

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2020 5 31 /01 /janvier /2020 14:42

 

En clôture de l’exposition New-York

Samedi 29 février 2020

Marie et Cie chanson française, acoustique et covers Paf: une consommation

www.sameshores.fr – 06 46 68 48 79

 

 

Île des Saints et des Poètes

Photographies d'Irlande

Eloïse Derot - François-Marie Périer

du 3 au 25 mars 2020

 

Vendredi 6 mars 2020 à 20h30

Lectures scéniques, "Entre deux rives"

au chapeau

Pour plonger au coeur de l'aventure marine

Contemplation, observation, joies, peurs, découvertes de l'extraordinaire banalité, “Entre deux Rives” est une aventure maritime de France jusqu'en Guadeloupe, que raconte dans son carnet de bord une jeune fille d'alors 21 ans.Au fil de la lecture du récit des deux artistes-navigatrices, accompagné par la manipulation du mini-théâtre d'ombre, le spectateur plonge au coeur de l'aventure marine et embarque dans un voyage qui devient le sien.

 

 

 

 

NEW-YORK 

NEW AND OLD EYES ON THE CITY OF DREAMS

EXPOSITION COLLECTIVE

Phil Collier - Brintha Koneshachandra - Robert Partouche - François-Marie Périer proposent du 4 au 29 février 2020 leurs instantanés de New-York et Brooklyn entre les années 70 et aujourd'hui, en couleur et N&B. Scènes de rue d'une ville en révolution permanente, perspectives géométriques et minérales, moments de poésie dans le souffle d'une ville cristallisant espoir et créativité, portraits d'habitants se mêlent pour essayer de saisir un peu des raisons de la magie de cette ville de tous les possibles. Vernissage le vendredi 7 à 18h.

 

 

La Bioénergie, conférence de Hédi Zammouri

jeudi 6 février à 20h30, paf: 5 euros

La Vina, 12 place Notre-Dame

 

 

 

Atelier d'Ecriture

Reprise des séances, le jeudi à 11h30 à partir du 6 février paf: 1 consommation

Écrire, pour le plaisir, pour se connaître, pour comprendre la vie, se souvenir ou se projeter, pour la beauté, pour la révolte, pour partager (ou pas) ce qu'on écrit, écrire au rythme des saisons, des éléments, des mots, des fêtes, des évènements, en prose, en poésie...

 

 

Le féminin sacré dans le bouddhisme

conférence de François-Marie Périer

samedi 8 février à 15h part: 5 euros

 


Târâ blanche, Târâ verte, daikinis, divinites bienveillantes ou courroucées, Sagesse Suprême...  A travers la richesse de l' iconographie, du legendaire et des rituels, nous explorerons l'origine et les formes du féminin sacré dans le DHARMA du Bouddha et ses multiples formes... Nous évoquerons également la part et l'évolution de la condition des nonnes dans la sangha, la communauté bouddhiste.

 

 

LA NEF - FINANCE ÉTHIQUE

REUNION D'INFORMATION

LE MARDI 11 FEVRIER DE 16H30 A 19H

 

 

 

Le Duo des Bois en concert

samedi 15 février à 20h30, au chapeau

Musique des Balkans

Hélène Guibal et Pier Francesco d'Agata

"Le Duo de Bois vous invite dans un voyage autour des Balkans, ou danses frénétiques et airs envoûtants seront revisités de façon moderne et métissée. " Hélène Girbal aux flûtes et Pier-Francesco D'Agata à la guitare.
 
 
 
A SUIVRE:
 
OSER SES ENVIES... et s'entraider pour les réaliser, avec Jacques Chignon,
le mardi 19 février à 18h, paf: une consommation
 
EXPOSITION IRLANDE EN MARS
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 

 

 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

 

 
 
 

 

 

 
 
 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de François-Marie Périer
  • : Un espace présentant mes activités et celles de la galerie-café cultures du monde La Vina: expositions, concerts, rencontres, essais, traductions, poésie, articles et reportages, conférences, carnets de voyages; photographie, culture,; réflexions...
  • Contact

Recherche

Liens